Les tests du boulot : Illustration de Canson, version encrage

Parce que bon, j’en avais pas finit avec ce papier. Et à l’origine, je l’avais acheté pour travailler sur Ici Vont Les Morts après tout.

Donc après le test couleur de la dernière fois, voici le test: Dessin et encrage.
Alors quoi de neuf?


Bon comme je le disais, au dessin, j’adore ce papier. Il a juste le bon équilibre entre le lisse qui laisse glisser la mine et le grain qui ne la laisse pas déraper. Dessiner dessus à la mine bleue est un vrai plaisir.

tdb-007

Et l’encrage au stylo pinceau pentel, c’est bonheur. L’encre pénètre bien le papier sans être diffusée, les traits sont bien noir et net, donc en gros: Le papier idéal pour la brutasse que je suis.

tdb-008

Sauf que, dès que je passe à la plume, la dite-brutasse que je suis est moins douée, mais là, c’est plus dut à mon manque de talent à l’encrage à la plume qu’au papier. Encore une fois, le grain permet d’encrer sans avoir la plume qui râpe sur la surface.

tdb-009

J’assume totalement les traits qui tremblent et les ratures.
Donne plume: très peu servit.

Rattrapage aux branches de toute beauté. Ou presque. J’abandonne officiellement l’encrage à la plume au fait.

tdb-010

Et une fois le dessin scanné, nettoyé, et les niveaux de gris refait, voilà à quoi ressemble ma case encrée.

Notez qu’il reste encore du grisou tiré du croquis au bleu. Il va falloir que je change de méthode pour séparer le crobart de l’encrage…

Pour les curieux, cliquez sur l’image et vous verrez la page finale d’Ici Vont Les Morts. Oui, je bosse en très grand…

La semaine prochaine: Test Illustration: L’encrage aux feutres (avant que mes Pitt finissent d’agoniser)tdb-illsutration-brushes

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.