20170816-oyese

Je crois que c’est la plus belle rencontre que j’ai fait au Caire ! Naheem est un marchand d’épices du souk et quand je l’ai vu avec sa ouadjet sur l’épaule, je n’ai pas put résister à l’aborder. Il a gentiment accepté de me laisser prendre une photo et Oseye a même pris la pause!
C’est rare de voir quelqu’un avec un ouadjet, c’est un héritage de l’Egypte antique où ils étaient considérés comme des protecteurs sacrés, mais après la Colonisation, ils ont été déclarés comme nuisible et les familles ayant des ouadjets les ont soigneusement cachés. Mais Naheem m’a dit que les ouadjets revenaient dans la vie publique! Il m’a raconté qu’Oseye est dans sa famille depuis qu’il était un petit garçon et qu’elle a veillé sur ses enfants quand ils étaient bébés. C’est sur qu’avec une protectrice pareille, personne ne se serait attaqué à eux.

Laisser un commentaire