20170830-ebiko2

Ebiko et son frère

Nous avons fini le bassin d’Ebiko en un temps record avec l’aide et les conseils précieux de Mr Ikeda, le spécialiste venu du Japon. Nous avons tout préparé correctement: L’étang avec filtrage d’eau, l’ilôt central avec un abri, la végétation comestible, des têtards et quelques larves d’insectes pour que l’écosystème se mette en marche seul, dans un coin un peu à l’écart pour que les visiteurs du Vivier ne dérangent pas Ebiko (qui, je le rappelle, n’est PAS à vendre, traditionnellement, les carpes-dragons ne doivent pas être vendus ou quitter le lieu de leur naissance, ça porte malheur).
Bref, elle a son coin pour elle toute seule.
Et je pense qu’elle se sent TROP seule. C’est la troisième fois que je la trouve dans la nursery à venir dire bonjour aux autres carpes.
Bon, bah, il est temps de lui amener un ou deux compagnons de jeu.

Laisser un commentaire