En rassemblant mes carnets de croquis pour scanner les derniers dessins, j’ai remarqué que j’avais oublié quelques gouaches et gribouilles de 2016, dont cette petite Sylvette. Donc voilà, un poil à la bourre, une Sylvette.

En désespoir de cause, parce que je n’ai pas réussi à retrouver l’effet de cette gouache, je suis retournée à ma gouache de meilleure qualité. Je dois vraiment arrêté de peindre le soir dans mon lit et m’installer correctement avec ma vraie peinture.20160214-cernunnos