Ayé, je me remets enfin à Ici Vont Les Morts.

Plus de trois mois pour la première apparition de Sad, c’est plus du suspense, c’est de la torture en bonne et due forme. (Pardon pardon)

Bon mes conditions de travail ne sont pas idéales (je bosse sur mon portable mais j’ai réussi à récupérer ma tablette), mais j’espère bien reprendre un rythme de parution correct.

Et avec tout ça, j’ai raté l’anniversaire de la BD.

Joyeux anniversaire à mon bébé en retard alors.