Sous son écorce grognon et mal embouché, Eshu est parfois poéte…

(Mais alors rarement, hein, et faut le savoir)