Et voici ENFIN Jacquemart, alias Jack.
Oui c’est un « il »