Cernuan et Biyul

Le seul fé mâle de la forêt, à part Cernuan et les elfes qui ne comptent pas, est Biyul.
Il n’est pas comme les quatre mères de Cernuan, il ne peut pas quitter sa peau animale pour marcher sur des jambes humaines, ou cacher son groin bestial derrière le visage souriant d’un prince sauvage.
Il est ce que vous voyez, un sanglier géant à la fourrure sombre, les mèches sales de son pelage tressés et décorées par les elfes, ses défenses gravées et peintes, parfois du sang des intrus. Il n’est pas le protecteur des femmes ou des hommes, des proies ou des prédateurs, de la forêt ou des pierres, il ne garde, ni ne protège personne.
Depuis le premier jour de son existence, il ne vit que pour être tué, pour être le sacrifice, la viande d’un festin, et revenir à la vie le lendemain.
Et ça le rend ronchon.

Impression disponible: Deviantart print