Baisers de serpents

Méduse, malgré son apparence effrayante et son regard pétrifiant, aimerait plus que tout devenir mère. Mais avoir un compagnon lui est impossible, et les prophéties n’annoncent comme ses fils qu’un cheval ailé et un guerrier vétu d’or, qui naitront tout deux du sang de sa tête tranchée.

Alors quand elle sort de son temple, ses yeux soigneusement bandés, c’est pour aller jouer avec les tétards de nymphes et les petits selkies. Les enfants n’ont pas peur d’elle, avec eux, Méduse est la plus gentille des adultes et si quelqu’un leur cherche des ennuis, elle fait peur aux méchants.

Très peur.

Baisers de serpentsEt sinon, bouuuuh mon stylo orange est mort T_T vivement la rentrée que je m’en achète un nouveau au boulot.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.