Ohkong : On peut la faire ENCORE PLUS CHOUPETTE

Dans la grande famille d’Ohkong, la petite dernière de Jacke et Miyu (les heureux parents à droite) ne s’impose ni pas la force, ni par les cris, mais par sa petite bouille trop trop choupette qui lui permet d’avoir des cookies en rab de la part de tonton Boursin.
Alors quand elle pousse le charmomètre au max, ça fait mal.
Y’a que Papa qui soit un peu immunisé.
Un peu.

Les sphinxes, le retour

Vous vous souvenez peut être (ou pas) d’un projet de BD avec des sphinxes (ou sphynges?) symbolisant mes névroses, traits de caractère et autres joyeusetés qui font de moi ce que je suis?
Ben j’en ai hérité d’une autre.
Et je m’en serais bien passée.
Et en bonus, quelques mises à jour sur Doute et Vérité.