Et non, trop tard, Bonhomme.
(Et oui, je prévoyais ça depuis la PREMIÈRE page.)
(Ne me laissez jamais baptiser un enfant. Jamais.)