Et à nouveau des poupées qui ont une histoire mais peu d’importance dans celle de la BD. En reconnaissable, vous avez Jivaro (quatre têtes, jamais d’accord entre elles) à nouveau Monkey et à droite, Alice le lapin blanc.

Et sur la dernière case, Patch, alias Doc’, le recouseur officiel de la communauté.

Oui, il a été inspiré par le personnage de Pinhead du film Hellraiser, tout comme Sad est inspirée par Sadako du Ring. A l’origine, chaque poupée devait correspondre à un personnage de film d’horreur, mais après m’être auto-horrifiée en faisant les recherches, j’aidécidé d’oublier cette idée.